Plantes De Cannabis Hermaphrodites, Stress Test

Il n’est pas très amusant de travailler avec des plantes de Cannabis Hermaphrodites et celles-ci pourraient ensemencer toute votre récolte.
Le but d’une chasse au phéno n’est pas seulement de trouver des plantes aux qualités exceptionnelles, c’est aussi de trouver des phénotypes sexuellement stables. Par conséquent, les stress tests sont l’une des parties les plus importantes de chaque chasse au phéno réussie. Que vous soyez un cultivateur commercial, un cultivateur amateur ou un breeder,
travailler avec des femelles pures et sexuellement stables se révélera crucial.
Dans ce tutoriel, nous allons d’abord démystifier certaines des légendes entourant les plantes de Cannabis Hermaphrodites. Ensuite nous passerons en revue quelques conseils utiles sur la façon dont vous pourriez efficacement “stress tester” vos plantes de cannabis.

Cannabis Hermaphrodites

I Mythes Au Sujet Des Plantes De Cannabis Hermaphrodites

Mythe 1 : Les Féminisées Ne Sont Pas Aussi Sexuellement Stables Que Les Plantes De Cannabis Régulières

C’est l’un des plus grands mythes a ce sujet. Cela vient de la façon dont certains breeders créaient les graines féminisées utilisant du pollen d’hermaphrodites dans le passe. Cette méthode était appelée rodélisation. Aujourd’hui, la plupart des breeders de cannabis recourent à l’argent colloïdal (CS) ou au thiosulfate d’argent (STS) pour « Reverser » leurs plantes femelles. Si les femelles utilisées par les breeders sont sexuellement stables, les plantes provenant des graines de ces femelles seront plus sexuellement stables que la plupart des souches régulières. La raison de cette plus grande stabilité est due au fait qu’il est plus facile de soumettre une femelle à un stress test que de faire de même sur un mâle.

Mythe 2 : Les Hermaphrodites Sont Rares Et La Plupart Des Plantes Sont Sexuellement Stables

Les plantes de cannabis hermaphrodites sont beaucoup plus courantes qu’on ne le pense. En fait, la plupart des plantes de cannabis ont des tendances hermaphrodites. Cependant, la plupart passent inaperçus ou nécessitent des conditions de croissance très stressantes afin de se révéler.

Mythe 3 : l'Hermaphrodisme Est Dû A Des Conditions Culture Stressantes

Peu importe votre habileté à entretenir votre jardin, vous risquez toujours d’avoir une partie de vos plantes qui tournent hermaphrodites. En effet, l’hermaphrodisme est déjà présent dans l’ADN de la plante. Bien que les conditions stressantes font que la plupart des plantes révèlent leurs tendances intersexuelles, les plantes très stables sexuellement ne tournent pas hermaphrodites même lorsqu’elles sont stressées.

Mythe 4 : Les Landraces Et Variétés Sauvages Ne Tournent Pas Herma Autant Que Les souches Modernes

C’est tout le contraire. Pour de nombreuses landraces et plantes sauvages, avoir la capacité de tourner hermaphrodite est un mécanisme de survie. Il permet aux plantes de se reproduire même en l’absence de mâles ou de femelles dans les alentours.
L’hermaphrodisme étant un trait indésirable, de nombreux breeders modernes ont contribué à augmenter la stabilité sexuelle de la plupart des variétés de cannabis modernes.

II Conseils Pour Les Stress Tests

Voici 7 conseils simples que vous pouvez facilement appliquer pour forcer vos plantes à révéler leurs tendances hermaphrodites :

1. Cultivez Vos Plantes À L'Intérieur

Les plantes d’extérieur ne montrent presque jamais leurs tendances hermaphrodites. Cependant, les mêmes plantes cultivées à l’intérieur pourrait facilement développer quelques «nanners» ou «ball sacs».
En effet, à l’intérieur, le spectre lumineux n’est pas le même que celui du soleil. De même, les racines des plantes sont à température ambiante, tandis qu’à l’extérieur, il fait souvent plus frais sous terre. Le cycle lumineux et la composition du sol sont également différents. Tous ces facteurs causent ainsi beaucoup de stress aux plantes expliquant pourquoi les plantes tournent beaucoup plus souvent hermaphrodite à l’intérieur.

2. Utilisez Des Petits Pots Pour L'Ensemble Du Cycle De Vie

Lorsque vos plantes deviennent légèrement a l’étroit dans leur pot, le stress supplémentaire peut aider à révéler les hermaphrodites.

3. Augmentez La Température De Votre Chambre De Culture

Le test de chaleur est l’un des stress tests les plus efficaces. Les plantes de cannabis aiment à peu près la même température que les humains. La plage de température optimale pour les plantes en floraison se situe entre 65 et 80°F ou 18 à 26 °C. L’élévation de la température à plus de 85°F peut déclencher une forte réponse au stress. Ce test est si efficace qu’il peut même fonctionner pour certaines plantes mâles.

4. Donnez Trop D'Azote A Vos Plantes De Cannabis

C’est l’une des astuces que certains anciens breeders utilisaient à l’époque pour faire des graines avec la méthode de rodélisation. Un léger surdosage d’azote peut souvent faire se révéler les hermies sournois.

5. Sur/Sous Arrosez Vos Plantes

Causer un stress hydrique de manière volontaire est délicat car la croissance de vos plantes sera retardée et un sur-arrosage peut facilement tuer les plantes de cannabis. Cependant, si vous êtes un cultivateur expérimenté, vous pouvez mettre votre cannabis sous un stress hydrique modéré.

6. Laissez Votre Cannabis Finir Sous 24 Heures De Lumière Quotidienne

Les plantes de Cannabis Hermaphrodites faciles à repérer développent généralement des “ball sacs” au début du cycle de floraison. Cependant, les hermies les plus sournois développent de minuscules «nanners» cachés dans les buds. Pour aggraver les choses, ils le font généralement à la toute fin du cycle de floraison. C’est pourquoi tant d’entre eux passent inaperçus. La meilleure façon de les forcer à révéler leur tendance hermaphrodite est de donner aux plantes 24 heures de lumière par jour à la fin du cycle. C’est le stress test ultime. Lorsque vous faites ceci, les plantes ne reviendront pas à un stade végétatif pendant au moins 7 à 10 jours. De cette façon, vous pourrez toujours récolter les plantes par la suite. Cependant, il est recommandé de conserver les plantes en 24/0 pendant 2 semaines.

7. Laissez Les Plantes Fleurir Au Delà De La Date De Récolte

Recourez à cette technique en plus ou au lieu de laisser vos plantes de cannabis finir sous 24 heures de lumière. Lorsque les plantes femelles auront dépassé leur cycle de vie, certaines commenceront à produire des fleurs mâles, une dernière tentative pour se reproduire avant de mourir.

III Foire Aux Questions

Comment "Stress Tester" Les Variétés Automatiques ?

Contrairement aux variétés à photopériode, les Autos fleurissent naturellement pendant l’été, lorsque les journées sont longues.
Par conséquent, vous pouvez tester vos plantes à auto-floraison en leur donnant 12 heures de lumière quotidienne à la place des 18 à 20 heures de lumière recommandées par jour.

Combien De Plantes Devrais-je Cultiver ?

Parce que la chasse au phéno est un jeu de nombres, plus vous cultivez de plantes, plus vous avez chances de trouver un spécimen qui sera sexuellement stable. Cependant, cela dépend également de la souche.
Comme nous en avons parlé auparavant, les landraces tournent généralement herma plus souvent que les souches modernes. Par conséquent, si vous faites votre chasse au phéno de cannabis avec une landrace, vous devriez travailler avec une plus grande population.

Quelle Est La Meilleure Façon De Repérer Les Plantes De Cannabis Hermaphrodites ?

Voici un excellent outil que vous pouvez utiliser pour repérer facilement les Hermaphrodites, la lampe frontale ! C’est bon marché et très efficace. Inspectez vos plantes dans l’obscurité pour faire ressortir la fleur mâle sournoise des fleurs femelles.

Prévenir L'Hermaphrodisme

Si vous ne pouvez faire pousser qu’un nombre limité de plantes et que vous cherchez à faire une chasse au phéno, alors vous devriez éviter tout type de stress.
Faites le contraire de ce dont nous avons parlé dans ce tutoriel et vos plantes de cannabis seront beaucoup moins susceptible de tourner hermaphrodite.

Plantes De Cannabis Hermaphrodites, Conclusion

Si vous “stress testez” à fond vos plantes de cannabis, vous pouvez vous attendre à ce que les plantes qui passent ces tests soient très stable sexuellement. Ces plantes ne devraient pas tourner herma même sous beaucoup de stress, et si vous les utilisez pour la reproduction, elles transmettront cette stabilité sexuelle élevée à leur progéniture.

Partager sur facebook
Partager sur reddit
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

2 réflexions sur “Plantes De Cannabis Hermaphrodites, Stress Test!”

  1. Bonjour,
    Peut on produire des graines et stress-tester la plante en même temps? Si une plante femelle est pollinisée dévoilera-t-elle son hermaphrodisme en cas de stress de la même façon qu’une “sinsemillia” ou concentrera-t-elle son énergie à développer ses graines ? Et qu’entendez-vous par “petit pot” pour la culture, 1 litres, 2, 3…. ? Et enfin qu’elle est approximativement le pourcentage de femelle stable que vous obtenez sur votre beldia F3 notamment?
    Merci pour les infos… Portez vous bien !!
    Alban

    1. Bonjour Alban et merci pour cette tres bonne question,

      Oui il est possibe de produire des graines et de stress-tester en meme temps mais pour ce faire, il faut laisser assez des branches non-pollinisées de facon a pouvoir observer l’hermaphrodisme. Si tout est fortement grainé, il est bien plus dur de déceller les hermas.

      La taille des pots dépend aussi des variétés mais en général 2 a 3 litres est tres bien.

      Lorsque l’on a commensé a travailler sur la Beldia, le taux d’hermaphrodisme sur la premiere génération (P1) était de plus de 90%. Maintenant (Génération P4), il est de moins de 15%.
      PS: le taux d’herma est toujours bien superieur en intérieur. 15% en interieur équivaut a moins de 3% en éxterieur.

      Merci et portez vous bien également!!

      Al

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *