Comment Préserver Les Landraces Avec La Pollinisation Ouverte Contrôlée

Il devient de plus en plus important de préserver les Landraces. Comme certains d’entre vous le savent peut-être, les variétés de cannabis indigènes, également appelées landraces, disparaissent rapidement. Le but de ce tutoriel est de montrer comment les cultivateurs peuvent aider à préserver ces variétés anciennes grâce à la pollinisation ouverte.
Tout d’abord, nous verrons pourquoi les landraces s’éteignent avant d’expliquer comment effectuer facilement une pollinisation ouverte contrôlée.

Mondialisation

Que cela nous plaise ou non, la mondialisation est inévitable. De nos jours, tout le monde avec une connexion internet peut rapidement et facilement commander des graines de nombreuses Seedbanks et les faire expédier à peu près partout dans le monde.
C’est la raison numéro un pour laquelle les landraces disparaissent si rapidement dans la plupart des endroits.
Au Maroc, en Inde ou au Cambodge, le pollen de ces hybrides modernes contamine les cultivars locaux et provoque l’extinction de ces souches anciennes.
Les campagnes d’éradication et la perte d’habitat jouent également un rôle, mais ce n’est pas aussi important. Les contaminations par de la génétique étrangère est de loin la première cause d’extinction.

Open pollinating allows to preserve landraces

Cultivar d’Inde du Sud menacé par la contamination hybride

Définition De La Pollinisation Ouverte

Bien que la mondialisation soit inevitable, il existe un moyen de préserver ces incroyables cultivars locaux avant que cela soit trop tard. La réponse est : “Pollinisation ouverte”. Même s’il est possible de stocker des graines jusqu’à 10
ans, la viabilité diminue inévitablement après un certain temps. C’est pourquoi, pour préserver les landraces, il est primordial de rafraîchir les stocks de semences au moins tous les deux ou trois ans. Une pollinisation ouverte est, comme son nom l’indique, laisser les plantes mâles librement polliniser les plantes femelles par des moyens naturels.
Habituellement, dans le monde du cannabis, les breeders n’utilisent qu’un seul mâle pour polliniser une plante femelle. Afin de préserver les landraces, il est important d’utiliser un grand nombre de plantes mâles afin de préserver la diversité génétique.
Si nous n’utilisons qu’un petit nombre de plantes, le pool de gènes deviendrais de plus en restraint à chaque génération. Bien que cela rende la souche plus génétiquement plus stable, nous perdrions une partie de cette précieuse diversité génétique. Plus un cultivateur utilise de plantes pour la pollinisation ouverte,
plus la diversité génétique d’une souche peut être préservée.

Optimizing The Space

Heureusement, la taille des plantes n’a pas d’importance ici ! C’est pourquoi il est possible de faire une pollinisation ouverte même dans un espace relativement petit. Optimiser votre espace en suivant ces 3 conseils simples :

1) Éliminez tous les spécimens faibles et mutant au stade des semis.
2) Commencez directement en 12/12 (Donnez à vos plantes 12 heures de lumière pour 12 heures d’obscurité).
3) Utilisez des petits pots. Généralement, la croissance de vos plantes dans des pots de 1 litre (1/3 gallons) est optimale.
Vous devrez peut-être transplanter les femelles dans des pots plus grands, mais vous pourrez garder les mâles dans ces petits pots jusqu’à la fin.

Pollinisation Ouverte Contrôlée

Vous pouvez même faire une pollinisation ouverte sans ensemencer toute votre culture en effectuant une pollinisation ouverte contrôlée.
Pour ce faire, déplacez les mâles dans une autre pièce ou sous la tente. Idéalement, utilisez un filtre à pollen pour vous assurer de ne pas répandre le pollen partout. Ensuite, collectez le pollen de tous ces mâles,
déposez-le dans plusieurs tubes à essai, mélangez le pollen avec une épingle à cheveux, puis pollinisez les femelles choisies.
La plupart des landraces ont naturellement un taux élevé d’hermaphrodites. Cependant, en pollinisant seulement quelques branches ciblées sur chaque plante, vous pouvez facilement repérer les plantes qui ont des tendances hermaphrodites
et gardez seulement les graines des pures femelles.
En faisant cela, vous pouvez réduire le taux d’hermaphrodite tout en préservant la diversité génétique d’un cultivar.
Chez Khalifa Genetics, c’est la technique exacte que nous utilisons pour préserver les landraces.

Un Avenir Meilleur Pour Les Landraces ?

Dans un avenir proche, lorsque le cannabis sera légalisé dans le monde entier, de plus en plus de personnes rechercheront la diversité et l’unicité. De nombreux amoureux du cannabis voudront profiter des fleurs et du hasch
que des pays comme le Liban, le Maroc ou Malawi produisent depuis des centaines d’années.
Cependant, ces pays auront besoin de leurs landraces pour produire leur hasch ou ganja vraiment unique.
Meme si chaque cultivateur ne pouvait conserver qu’une seule souche, alors ces fascinants cultivars seraient encore présents durant des siècles !

Partager sur facebook
Partager sur reddit
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *